A quelques jours de la célébration de 20 ans d’existence du Collectif des Associations et ONG Féminines du Burundi (Cafob), l’heure est à l’évaluation du bilan des réalisations et des défis.

Ambassadeur Domitille Barancira, la consultante qui a mené une étude sur la valeur ajoutée de la participation de la femme à la vie politique, indique que le fait même que la femme burundaise ait pu décrocher 30% de places dans les institutions du pays est déjà une valeur ajoutée en soi.
Elle se félicite de ce que, à tous les paliers de l’organisation des institutions, la femme en politique est à l’écoute de la population plus que les hommes. Elle précise : « La femme leader est disponible, elle écoute, elle donne des solutions pratiques et considère le côté social de la chose tandis que l’homme met en avant sa visibilité et l’assurance de sa carrière. »

Lire plus

A quelques jours de la célébration de 20 ans d’existence du Collectif des Associations et ONG Féminines du Burundi (Cafob), l’heure est à l’évaluation du bilan des réalisations et des défis.

Ambassadeur Domitille Barancira, la consultante qui a mené une étude sur la valeur ajoutée de la participation de la femme à la vie politique, indique que le fait même que la femme burundaise ait pu décrocher 30% de places dans les institutions du pays est déjà une valeur ajoutée en soi.
Elle se félicite de ce que, à tous les paliers de l’organisation des institutions, la femme en politique est à l’écoute de la population plus que les hommes. Elle précise : « La femme leader est disponible, elle écoute, elle donne des solutions pratiques et considère le côté social de la chose tandis que l’homme met en avant sa visibilité et l’assurance de sa carrière. »

- See more at: http://fr.africatime.com/articles/cafob-quelle-valeur-ajoutee-de-de-la-participation-politique-de-la-femme#sthash.LD2gOeyb.dpuf

A quelques jours de la célébration de 20 ans d’existence du Collectif des Associations et ONG Féminines du Burundi (Cafob), l’heure est à l’évaluation du bilan des réalisations et des défis.

Ambassadeur Domitille Barancira, la consultante qui a mené une étude sur la valeur ajoutée de la participation de la femme à la vie politique, indique que le fait même que la femme burundaise ait pu décrocher 30% de places dans les institutions du pays est déjà une valeur ajoutée en soi.
Elle se félicite de ce que, à tous les paliers de l’organisation des institutions, la femme en politique est à l’écoute de la population plus que les hommes. Elle précise : « La femme leader est disponible, elle écoute, elle donne des solutions pratiques et considère le côté social de la chose tandis que l’homme met en avant sa visibilité et l’assurance de sa carrière. »

- See more at: http://fr.africatime.com/articles/cafob-quelle-valeur-ajoutee-de-de-la-participation-politique-de-la-femme#sthash.LD2gOeyb.dpuf

Contact

33, Av.de la Mission, BP 561 Bujumbura,

Tél: 22 21 84 09, 22 21 77 58

 

Restez Connecté

Go to top