Le Collectif des Associations et ONG Féminines du Burundi a organisé en date du 10 octobre 2019 à Bujumbura, un atelier d’échange d’expériences sur la participation de la femme dans la gouvernance locale et dans les organisations de production en milieu rural. Cet atelier est organisé au moment où les inégalités entre les sexes, cautionnées par les normes et coutumes discriminatoires, associées à un paysage économique, technologique et environnemental en pleine mutation, empêchent les femmes rurales à s’épanouir au même titre que les hommes.

 

Madame Ndahabonyimana Estella représentante du Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre a indiqué, dans son discours d’ouverture, que dans le cadre de la lutte contre la discrimination liée au genre, le Gouvernement du Burundi a mis en place dans tous les ministères des cellules chargées du genre. Le gouvernement a également mis en place un Forum National des femmes dont la mission principale est centrée sur le développement de la femme. Elle n’a néanmoins pas manqué de souligner que malgré ces avancées, le chemin est encore long car il persiste encore quelques cas de discrimination liée au genre dans certains secteurs de la vie du pays.

Madame Nijembazi Espérance, représentante légale du CAFOB a quant à elle souligné que la femme rurale burundaise reste peu représentée dans la gouvernance locale comme dans les organisations de production en milieu rurale alors qu’elles jouent un rôle essentiel et incontournable dans les économies rurales. Elles participent à la promotion de la sécurité alimentaire de leurs communautés et au renforcement des économies.

Il est donc important de reconnaître leur rôle dans le développement économique du pays et connaître les défis auxquels elles font face afin de trouver et proposer ensemble avec elles, des solutions et des stratégies à mettre en œuvre pour les surmonter. Ainsi, elles pourront participer de manière équitable aux espaces de prise de décision et influencer les processus de mise en place des politiques qui tiennent en compte un développement inclusif.

C’est dans ce cadre que s’inscrivait l’organisation de cet atelier qui préparait en même temps la célébration de la Journée Internationale de la Femme rurale, célébrée le 15 octobre de chaque année.

Contact

33, Av.de la Mission, BP 561 Bujumbura,

Tél: 22 21 84 09, 22 21 77 58

 

Restez Connecté

Go to top